Vous êtes nouveau sur le site, vous ne connaissez pas grand-chose à l'affichage dynamique ? Commencez par cet article : Comprendre l’affichage dynamique en 5 minutes.


Le pouvoir du regard

Le pouvoir du regard

Une dame dans un supermarché avance tranquillement quand un scintillement attire son regard. Cet lueur est due au passage d’une affiche numérique rouge à une affiche numérique blanche. Bravo, la dame a remarqué votre écran. C’est une première étape mais la mission n’est pas finie. Il faut maintenant transmettre un message le plus vite possible, avant que la dame ne détourne le regard. Comment faire ?

Dans cet article, découvrez plusieurs astuces rendant votre message ultra-efficace.

Accompagnez visuellement votre prospect

Pour intéressé quelqu’un, votre affiche doit être très claire. Face à une image ou une affiche confuse, la personne détournera le regard. Il est donc important que votre prospect ne se « perde » pas dans votre image. Pour cela, il va falloir l’accompagner en attirant son regard vers les éléments les plus importants.

Les éléments graphiques qui attirent notre regard

  1. Les plus gros éléments d’une image
  2. Les éléments les plus contrastés d’une image

Une étude de TechWyse, rapportée par Gregory Ciotti[1] de Kissmetrics, met en évidence cette réalité.  Il a été demandé à plusieurs internautes de regarder plusieurs versions de la même page d’accueil afin de suivre la progression de leur regard. Plus la tâche est foncée sur l’image de droite, plus le regard s’est attardé sur la zone correspondante de l’image de gauche.

2015-08-27_12h31_03

2015-08-27_12h31_35

2015-08-27_12h32_552015-08-27_12h40_02

Dans la première version, c’est l’élément « no fees » (gratuit) qui monopolise l’attention. Dans la seconde version, c’est d’abord l’image du camion qui attire l’attention puis c’est le Call-to-Action (incitation à l’action) qui prend la relève : Call Now & Let Us Help ! 1.888.635.0005 – Appelez maintenant & laissez-nous vous aider ! + n° de téléphone

La deuxième version semble plus efficace. Les spectateurs sont attirés par les éléments importants et sont captés par le numéro de téléphone. L’élément « no fees » a disparu, ce qui est une erreur car c’est un argument de poids. De toute façon, ces images ont été pensées pour un site internet et ne sont donc pas des exemples à suivre pour l’affichage dynamique : par exemple, il y a beaucoup trop de texte.

Mais on voit qu’en équilibrant la couleur et la taille des éléments, il est possible d’accompagner et diriger le regard de vos spectateurs. Vous allez pouvoir gagner de précieuses secondes. Allons encore plus loin.

L’effet vampire

S’il y a bien une chose que vous devez retenir, ce sont les dangers de l’effet vampire. En particulier si vous utilisez des visages, comme je vous le conseillais ici. Car l’attirance est à double tranchant : plus un objet attire l’attention, plus il risque de la monopoliser. Ce sont les études réalisées par PreTesting et GFK qui ont mis ce phénomène en évidence. Et, comme le remarque Bill Gerba[2], l’effet vampire est parfois tellement puissant qu’il peut en faire oublier totalement la publicité et son message.

Dans ce cas, quel intérêt d’avoir une belle blonde au décolleté plongeant si les hommes repartent sans la moindre idée du produit qu’on a essayé de leur vendre ?

Le pouvoir du regard

Pour faire face à ce problème, deux solutions. Tout d’abord, l’utilisation de silhouettes. Une silhouette féminine comme celle-ci a le pouvoir attractif sans être un effet vampire.2015-09-16 Le pouvoir du regard

La deuxième astuce est de se servir du pouvoir du regard. Observez ces deux images, rapportées par Gregory Ciotti :

2015-08-27_14h08_112015-08-27_14h07_57

Lorsque le bébé regarde droit devant lui, il monopolise l’attention. Mais lorsqu’il regarde vers la droite, les spectateurs suivent naturellement son regard. La quantité de message observée est incomparable.

Laissez tomber les tickers

« Chaque seconde où le texte bouge est une seconde pendant laquelle il ne peut pas être lu[3]« , Bill Gerba.

Ici, Bill Gerba fait référence aux tickers,  c’est à dire aux textes défilants que l’on voit souvent sur les chaînes d’infos. Et certains font l’erreur d’en mettre sur leur affichage dynamique. Grosse erreur car si le mouvement augmente l’attraction, l’entreprise Wirespring a montré que le temps pour comprendre le texte est multiplié entre 2 et 10 suivant sa vitesse. A proscrire donc.

Si vous avez d’autres astuces permettant d’aider à attirer le regard et à l’accompagner, laissez un commentaire !

Sources

[1] Gregory Ciotti, 7 Marketing Lessons From Eye-Tracking Studies, 2015, Kissmetrics

[2] Bill Gerba, Absolutely everything you need to know to make great digital signage content, 2000-2012, Wirespring

[3] Bill Gerba, Making great digital signage content: Lessons from TV and print, 12 juin 2007, The Digital Signage Insider

 

 Article lu 256 fois

(Visited 60 times, 11 visits today)
La Rédaction du Blog Affichage Dynamique

Ecrit par La Rédaction du Blog Affichage Dynamique

Rejoignez-nous également sur Twitter, Facebook, Google + !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *