Les erreurs classiques de l’affichage dynamique

Vous êtes nouveau sur le site, vous ne connaissez pas grand-chose à l'affichage dynamique ? Commencez par cet article : Comprendre l’affichage dynamique en 5 minutes.


error-63628_1280

Dans l’article précédent, vous avez découvert que l’affichage dynamique est un écosystème fragile. Le manque d’expérience du secteur et le grand nombre d’acteurs et d’interlocuteurs impliqués dans ces projets rendent leur réalisation difficile. Il y a donc des règles simples à garder en tête afin de mettre toutes les chances de votre côté. Aujourd’hui vous découvrirez plus en détails les erreurs à ne pas commettre à l’intérieur des branches de cet écosystème :

  1. Le budget
  2. Le matériel
  3. Le logiciel
  4. L’installation
  5. La gestion
  6. Le contenu

Les erreurs au niveau du matériel et du logiciel

Erreur n°1 : Commencer par choisir le matériel avant d’établir votre budget

  • Le choix du matériel arrive dans les dernières étapes d’un projet d’affichage dynamique. En effet, le matériel est déterminé par le budget et la stratégie de contenu mise en place

Erreur n°2 : Tomber dans le piège du high-tech

  • Avoir du matériel ou des logiciels qui permettent de tout faire est inutile voire dangereux si photos et vidéos sont suffisantes pour créer l’interaction avec vos clients
  • Flux Rss, actualités, météo, réseaux sociaux… Toutes ces possibilités ne doivent être utilisées que si elles ont un objectif bien précis. Autrement, elles viennent gonfler les prix et complexifier la gestion au quotidien de votre affichage.

Les erreurs au niveau du budget

Erreur n°3 : Sous-estimer ou ne pas prendre en compte les coûts cachés de l’affichage numérique.

Au niveau de l’installation

Erreur n°4 : Ne pas se mettre à la place de ses clients

  • Ne placez pas instinctivement les écrans. Tant que vous ne vous êtes pas mis physiquement à la place de vos clients, vous courez de gros risques. Il est indispensable de passer de l’autre côté de la barrière pour observer où le regard de vos clients se porte naturellement.

Erreur n°5 : Ne pas se poser la question de l’infrastructure réseau et électrique

  • Avant de passer à l’achat, vérifiez votre installation réseau et électrique. Si vous n’êtes pas équipé, il se peut que vous deviez revoir votre budget !

Au niveau de la gestion quotidienne de l’affichage

Erreur n°6 : Ne pas impliquer vos employés dans le projet

  • Vous seriez surpris du nombre d’écrans éteints (ou avec un message d’erreur) que les managers découvrent en fin de journée. Donnez les moyens à vos employés de remonter facilement cette information et vous limiterez les dégâts.
  • Vos employés sont sur le terrain. Ils sont donc à même de constater le succès (ou l’échec) d’un écran. Les impliquer revient à obtenir des avis précieux pouvant conduire à l’amélioration de votre système.
  • S’ils ne sont pas convaincus de l’utilité ou de leur implication dans ce projet d’affichage dynamique, il se peut même que vos employés dénigrent votre écran ! La technologie peut parfois paraître inutile ou menaçante. D’où l’importance de communiquer avec ceux qui seront à son contact quotidien.

Les erreurs au niveau du contenu

Erreur n°7 : Ne pas changer le contenu assez souvent.

  • Les clients ne tourneront même plus la tête vers un écran avec un contenu trop répétitif

Erreur n°8 : Confondre affichage dynamique avec la télévision ou les affiches papiers

  • Vos images et vidéos doivent être courtes, avec très peu de texte et bien visible

Erreur n°9 : Ne pas utiliser d’incitation à l’action

  • L’incitation à l’action peut doubler l’efficacité de votre annonce

Erreur n°10 : Utiliser de l’audio

  • L’audio ne correspond qu’à un certain nombre limités de lieux et de contextes. C’est un gros risque de vouloir l’implanter sans l’avis d’un expert.

Erreur n°11 : Ne pas analyser les besoins de votre audience

  • Si vous ne savez pas à qui vous vous adressez ni ce que vos clients désirent, arrêtez tout. La véritable clé de la réussite, c’est diffuser du contenu qui répond aux attentes de votre clientèle.

Sources

[1] Bill Gerba, If Costs Keep Dropping, Why Do So Many DOOH Startups Fail?, 2012, Wirespring

 Article lu 326 fois

(Visited 111 times, 12 visits today)
La Rédaction du Blog Affichage Dynamique

Ecrit par La Rédaction du Blog Affichage Dynamique

Rejoignez-nous également sur Twitter, Facebook, Google + !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *